Mickaël Arcos

jeudi, janvier 22, 2009, 03:27 PM ( 25 lectures ) - Cinéma - Posté par Mickaël
Largo Winch est le premier volet d'une saga qui commence, un peu sur le mode James Bond. Il est tiré de la célèbre bande dessinée (que je ne connais pas) du même nom.

Le casting est osé. Tomer Sisley est ici dans son premier grand rôle. On le connaissait surtout en tant que comique de stand-up (http://fr.youtube.com/watch?v=xj8SP_kRrds). Il apparaît aussi dans quelques films, pas très connus, ou série TV. Pourtant Jérôme Salle, le jeune réalisateur, sait bien s'entourer. Mais il laisse cependant les grandes pointures aux seconds rôles. C'est le cas de Kristin Scott Thomas dans le rôle de la vice-présidence de W, et Miki Manojlovic dans le rôle de son père adoptif.

La critique a mal apprécié le film. Dans le registre action / aventure il m'a l'air pourtant clé. Le personnage de Largo est assez complexe. Il tire son caractère d'une jeunesse difficile. Il agit avec pragmatisme ("c'est ma méthode"). Il évolue dans nombreux pays et face à de nombreux dilemmes de tout ordre : famille, entreprise, identité, géopolitique... Cette rare complexité lui confère un état d'esprit à toute épreuve... ou presque.

L'action est rondement menée, beaucoup mieux que dans un James Bond ou pourtant l'intrigue est beaucoup moins alambiquée et les personnages plus caricaturaux. Ici le genre est connu mais parfaitement réexploité. Rares sont les déjà-vu. Hélas quelques clichés rodent, comme sauter d'un pont sur un bus, se battre en haute voltige (une scène finale saura nous rappeler un certain Hitchcock, où la chemise lâchaient les coutures), des courses poursuites en voiture ou à moto nous laisseraient presque croire qu'elles sont incontournables (vraiment ?).

Cependant la manière de la filmer est quelque peu novatrice. A part quelques plans pompeux (hélico-giratoires) les plans rapprochés, les vues d'ensemble et les vues subjectives sont particulièrement appropriés. Les scènes d'action pure mériteraient d'être décortiquées. En tout cas nous sommes loin de la tendance "Gladiator", reprise dernièrement en date dans le dernier James Bond, de plans rapprochés incompréhensibles démontrant soi-disant une action effrénée (c'est surtout très bruyant).

Largo Winch est un film d'action comme il faudrait en faire plus souvent, d'ailleurs le deuxième opus est en route. En espérant qu'il soit à la même hauteur.

lundi, décembre 29, 2008, 01:52 PM ( 29 lectures ) - Cinéma - Posté par Mickaël
Quoi de plus rafraîchissant qu'une comédie pendant les périodes de Noël. Les frères Coen, dont j'ignore à peu près tout de la filmographie (pour le moment) sont à l'affiche avec Burn After Reading. Et pas avec n'importe quel casting : John Malkovich, George Clooney et Brad Pitt... pour ne citer que les plus grands.

C'est d'ailleurs un peu à contre-emploi qu'on les retrouve ici... enfin surtout pour Clooney et Pitt puisque Malkovich joue un grincheux alcoolique, et qu'on y devinera à la fin un clin d'oeuil à Shining puisqu'il s'arme d'une... hache pour forcer une porte (entre autre). Quant aux deux autres, l'un est un flic beauf, maquereau de surcroît, et l'autre employé d'une salle de sport, également beauf à souhait. Et ils le jouent bien.

Le tout pour servir une comédie à la mode Film d'Espionnage. Musique pseudo-angoissante, violences comiques et scènes de presque-suspense fort réussies teintent le fond d'une histoire saugrenue et poilante d'un CD aux informations sensibles (ou pas) qui se perd aux mains de deux nigauds. Le décalage est dans le fond savant, mais dans la forme désopilant. Le film est très réussi.

Sans vous dévoiler l'intrigue, sachez quand même, au risque de vous décevoir, qu'il ne s'agit pas d'un duo Clooney-Pitt (comme je le croyais) mais que même s'ils sont liés à la même affaire, ils ne se rencontreront jamais.

Quoique...

dimanche, décembre 14, 2008, 10:24 PM ( 23 lectures ) - Voyages - Posté par Mickaël

L'Allemagne tient ses promesses. La bière est à tout les coins de rues, mais ce serait faire du tort à la deuxième boisson de Munich l'hiver : le vin chaud ! Ou encore Glühwein. Rien de mieux pour se réchauffer après de glaciales escapades, notamment en vélo dans le célèbre "Parc Anglais" de Munich.

Faire du vélo dans la neige, c'est le must. Heureusement il y a dans le parc un petit espace de jeu, mini-marché de noël et saucisses à manger dans les petits pain ronds. Sans oublier le Glühwein.

Rien de mieux l'après-midi que de profiter du soleil qui nous "réchauffe" un peu et nous permet de nous acquitter de l'un de nos accessoires jusqu'alors préférés : les gants, le bonnet, l'écharpe ou la cagoule. Au choix.

Une fois au chaud le Glühwein, servi avec des tasses (en échange d'une caution) se fait remplacer par de la bière, ici dans la brasserie Paulaner, sur la rue principale (piétonne) de la capitale bavaroise.

Toujours dans des auberges conviviales et où tous les âges se retrouvent, autours de mets aussi succulents que copieux.

Ils savent bien vivre ces Allemands !

samedi, décembre 13, 2008, 08:00 PM ( 21 lectures ) - Voyages - Posté par Mickaël

Balade dans le fin fond de la Bavière, au sud, pour atteindre le chateau de Neuschwanstein (photo), construit par l'énigmatique rêveur Louis II.

Pour atteindre la ville du même nom, il nous a fallu expérimenter les transports locaux, sans craintes et sans déception. Un réseau ferré très confortable nous a amené à Füssen, la ville accessible la plus proche, puis une navette nous a amené à Neuschwanstein. Nous avons opté pour terminer à pied (le bus ne monte pas dans la neige) plutôt que la calèche à pneus.

Tout était sous la neige, et il commençait à vraiment faire froid... Le temps de la visite (avec attente le temps que les nombreux touristes passent avant nous), de rejoindre Füssen pour se promoner un peu et rejoindre le train, nous nous sommes refroidis, puis réchauffés, puis refroidis, puis rejoind l'hôtel.

Peut-être ce soir retournerons-nous au restaurant de la veille, style auberge, attablés à la même tables que d'autres allemands, jeunes ou vieux, en train de déguster de bon plats au coeur de la ville, avec un litre de bière (petits joueurs, les vieux à droite sont partis après 7 demi-litres à deux).

A bientôt et profitez de la chaleur si vous en avez.

<<Premier <Précédent | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | Suivant> Dernier>>