Mickaël Arcos

mardi, août 6, 2013, 06:11 PM ( 350 lectures ) - Sport - Posté par Mickaël
Le 28 juillet dernier se déroulait le 5150 de Marseille, organisé par Ironman. 5150 fait référence à la distance : 51.50 soit 1.5 (natation) + 40 (vélo) + 10 (course à pied). Soit une distance M, anciennement appelée Courte Distance ou encore Olympique puisqu'elle est courue aux JO. Enfin bref, ma distance préférée.

Rien à dire sur l'organisation, tout était bien foutue, du site web à l'organisation sur place. Vraiment cool. Marseille n'avait pas reçu de triathlon depuis longtemps, mais franchement là rien à dire. J'ai déposé le vélo la veille mais pas le reste des affaires, reléguées au lendemain matin.

Parlons-en d'ailleurs. Levé à 5h du mat. Chaleur déjà étouffante, caniculaire ! environ 30 degrés... en pleine nuit ! En sortant de l'hôtel un autre gars part. A cette heure-là, c'est sûrement pour le triathlon ! Je lui demande et je me fais emmener. Il est photographe officiel de l'évènement. J'évite l'avenue du Prado à pied, cool. Je suis bien à l'heure. Les quelques âmes en mouvement à cette heure-là du matin traversent la nuit marseillaise en direction du triathlon.

Sur place, une bonne animation par un animateur au micro. Ca entraîne bien ! On peut goûter l'eau (chaude !) et se mettre en place. Le vent déjà fort qui balaye le sable et fouette déjà les chevilles n'inaugure rien de bon.

Départ natation ! En 4 vagues : Les pro, les meufs, les jeunes puis les vieux. Je suis dans les jeunes. En voyant partir les autres, on remarque que le vent balaye les embruns assez fort. A nous ! Bon comme d'hab : y'a des petites vague, du vent, on voit mal les bouées, l'eau est (très) salée. Rien d'anormal donc. Je fais une bonne course de 30 minutes, ce que je fais en piscine. Je suis content. J'arrive à nager sans interruption, avec peu de problème d'orientation (un peu quand même, on voit jamais assez bien les bouées, et le soleil levant n'aide pas. Contre jour !).

En revenant au vélo, près d'attaque pour la montée, je constate que ma roue arrière est crevée. Erreur de débutant, j'ai emprunté une pompe à pied d'un autre triathlète et j'ai trop gonflé ! Le soleil levant a fait son affaire et a fait éclater mon pneu. Dégouté ! Je perds du moral mais pas du courage. Je change la roue. Je pars enfin, vent fort... de face ! Montée de 20 km jusqu'au col des Ginestes ! Je connaissais pas. Mais maintenant je connais bien. Bonne ambiance sur la course, on se parle un peu. Faut dire qu'en forte montée avec vent de face, on a le temps ! Les cigales nous accueillent en haut. On descend vite du coup, après un petit détour dans la zone militaire, qui monte encore bien sûr. Je fait le tout en 1h37 (avec changement de chambre à air).

J'attaque la course à pied. Il fait vraiment chaud mais avec le vent on s'en rend pas compte. Je bois. Ca commence assez mal, la fin du vélo m'a achevé les jambes. Mes cuisses trinquent un peu. Mais comme à la Seyne l'an dernier, le premier ravitaillement est salutaire. Je reprends des forces. Je cours de mieux en mieux et j'arrive à une bonne cadence. Je double des coureurs (ce qui m'arrive jamais). A force de boire sur le parcours depuis le début du triathlon je dois faire une pause toilette (je suis pas le seul mais ça fait chier quand même, il faut que je boive moins la prochaine fois !). La fin de la course est quand même dure. Le soleil est bien levé là. Il doit faire 38 ! (j'en sais rien en fait). Je termine un peu en piteux état, mais content d'avoir fini ! J'ai cru abandonner plusieurs fois, mais c'est passé.

Y'a de la bouffe et à boire. Rien que pour ça ça valait le coup :) Plein de trucs pas bon (genre des cookies) que je me suis interdit ces dernières semaines. Pour récupérer le vélo, il faut attendre... seul point noir de l'orga. Pourquoi attendre ? Personne ne sait. Pour sortir du parc, une queue se forme vite, et moi qui doit rendre la chambre d'hôtel ! Heureusement l'hôtel a été cool avec moi. Je repars avec ma médaille et mon T-shirt bleu de finisher.

J'ai trouvé ça plus difficile qu'attendu, mais j'aimerais le refaire l'an prochain quand même. On verra !

Mes temps :

Natation : 00:29:56
Transition 1 : 00:03:20
Vélo : 01:37:28
Transition 2 : 00:02:51
Course à pied : 00:55:10

Total : 03:08:45

<Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivant> Dernier>>