Mickaël Arcos

samedi, octobre 8, 2011, 09:11 PM ( 24 lectures ) - Cinéma - Posté par Mickaël
Le second film de Nadine Labaki, après Caramel, est chargé de toutes les émitions. Dans un petit village d'un Liban déchiré par la guerre entre chrétiens et musulmans, les femmes meurtries par les pertes déjà lourdes des hommes qu'elles ont aimé, font tout leur possible pour établir une paix locale.

L'humour est de mise. Les stratagèmes déployés par ces femmes sont souvent drôles, parfois tragiques, mais toujours fondés sur l'objectif unique de vivre dans un bonheur isolé. Les hommes, malgré eux, se déchirent à la moindre marque d'irrespect envers leur religion. La vie en communauté semble n'être pour eux qu'une façade.

Malgré un cliché homme-femme marqué (les femmes n'éprouvent aucun sentiment religieux manifestement, et les hommes libidineux, aucune mesure), Labaki réalise le tour de force de nous immerger dans un conflit religieux destructeur, sans en parler directement. Le point de vue féminin choisi par la réalisatrice nous fait part du meilleur comme du pire, même dans l'isolement le plus démuni. Un film à voir, ayant reçu le prix oecuménique à Cannes, sous Un certain regard.

Photo Allocine
Fiche Allociné


<<Premier <Précédent | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | Suivant> Dernier>>