Mickaël Arcos

vendredi, juillet 17, 2009, 10:30 PM ( 24 lectures ) - Voyages - Posté par Mickaël
Les arènes de NîmesFinalement les 24h de repos annoncées n'auront pas lieues. Je décide de reprendre la route en fin d'après-midi pour rejoindre Villelaure, ma dernière étape. Je reprendrai le vélo à 18h15 après une "grasse matinée" et une excellente visite des arènes de Nîmes et une petite promenade dans l'écusson, le centre ville historique et piéton de la ville (qui forme grossièrement un écusson, ce qui explique le nom).

S'il y a bien une visite à faire à Nîmes, ce sont les arènes ! Très bien conseillée par Emeline et Olivier elle s'avère être instructive sans être trop longue, avec un niveau de détail et donc une durée variables. Les arènes de Nîmes sont les mieux conservées de l'empire romain. Je croyais connaître à peu près le déroulement d'un combat de gladiateurs, mais pas du tout en fait. Je me suis mis à jour.

Je pars donc vers 18h15 pour mon ultime étape. Que de la route. Après une vérification météo je constate que le vent m'est favorable. De même que le terrain. Globalement ça descend. Je fais le parcours de cent kilomètres en quatre heures, soient vingt-cinq kilomètres par heure de moyenne.

Distance parcourue : 100 km
Temps de parcours : 4h
Vitesse moyenne : 25 km/h

Je traverse les petits villages de Beaucaire, Tarascon, Saint-Rémy de Provence, Sénas et La Roque d'Anthéron. Sans m'y arrêter je constate que Saint-Rémy est un archétype du village de Provence, et Beaucaire animée par ses restaurants en terrasse le long de la rivière, avec au moment où je passais un concert de jazz.

J'arrive à Villelaure la nuit tombée.

<<Premier <Précédent | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | Suivant> Dernier>>