Mickaël Arcos

samedi, juillet 11, 2009, 04:51 PM ( 22 lectures ) - Musique - Posté par Mickaël
Bercy, dimanche 5 juillet 2009

Le cirque s'invite au Palais Omnisport de Paris.
Mais là point d'animaux, sauf pour les mauvaises langues, mais un ensemble de cinquante danseurs pour un spectacle sons et lumières autour de la plus célèbre des chanteuses pop américaine : Britney Spears.
Et oui, ma curiosité m'a invité à ce « concert », alors que j'apprends la veille que les places se vendent à bas prix et rapidement. Pas cher ? Pas organisé ? J'accours. L'occasion est là. La star chante à deux pas et j'occupe le lendemain une place à 100 euros que j''en paye 30 sur une annonce eBay.

L'opportunité donc de voir pour de vrai ce qu'est Britney sur scène.

J'ai vu.

Au début le suspense est tenu à son comble. La grande question est : "Par où arrivera-t-elle ?". Par les airs bien sûr ! Bon ok on pouvait s'attendre à ce qu'elle n'arrive pas du public, MAIS la surprise n'en reste pas moindre. Et l'extase est à son comble, tout le monde attend depuis une heure (certes avec l'aide de la DJette en playback Havana Brown).

Elle ne remontera au cieux qu'accrochée à un parapluie de paillettes pour y interpréter son Everytime, dont le changement de micro nous rappelle que tout le reste est en playback.

Elle danse hélas peu, marche beaucoup. La musique – enregistrée – l'invite à se promener sur tous les bords de l'énorme estrade centrale, dans le seul but dirait-on d'assouvir les milliers de fans hurlant. Musicalement c'est plutôt décevant...

Britney Spears reste un phénomène dont elle occupe bien le centre. Mais il se rétrécit inexorablement, devient un point, et tend à disparaître.

A moins que... Britney chante et danse vraiment, ce qui littéralement démultiplierait la qualité de ses spectacles.

Britneeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeey (moi imitant sans honte mes jeunes voisines de droite).

<<Premier <Précédent | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | Suivant> Dernier>>