Mickaël Arcos

jeudi, janvier 22, 2009, 03:27 PM ( 26 lectures ) - Cinéma - Posté par Mickaël
Largo Winch est le premier volet d'une saga qui commence, un peu sur le mode James Bond. Il est tiré de la célèbre bande dessinée (que je ne connais pas) du même nom.

Le casting est osé. Tomer Sisley est ici dans son premier grand rôle. On le connaissait surtout en tant que comique de stand-up (http://fr.youtube.com/watch?v=xj8SP_kRrds). Il apparaît aussi dans quelques films, pas très connus, ou série TV. Pourtant Jérôme Salle, le jeune réalisateur, sait bien s'entourer. Mais il laisse cependant les grandes pointures aux seconds rôles. C'est le cas de Kristin Scott Thomas dans le rôle de la vice-présidence de W, et Miki Manojlovic dans le rôle de son père adoptif.

La critique a mal apprécié le film. Dans le registre action / aventure il m'a l'air pourtant clé. Le personnage de Largo est assez complexe. Il tire son caractère d'une jeunesse difficile. Il agit avec pragmatisme ("c'est ma méthode"). Il évolue dans nombreux pays et face à de nombreux dilemmes de tout ordre : famille, entreprise, identité, géopolitique... Cette rare complexité lui confère un état d'esprit à toute épreuve... ou presque.

L'action est rondement menée, beaucoup mieux que dans un James Bond ou pourtant l'intrigue est beaucoup moins alambiquée et les personnages plus caricaturaux. Ici le genre est connu mais parfaitement réexploité. Rares sont les déjà-vu. Hélas quelques clichés rodent, comme sauter d'un pont sur un bus, se battre en haute voltige (une scène finale saura nous rappeler un certain Hitchcock, où la chemise lâchaient les coutures), des courses poursuites en voiture ou à moto nous laisseraient presque croire qu'elles sont incontournables (vraiment ?).

Cependant la manière de la filmer est quelque peu novatrice. A part quelques plans pompeux (hélico-giratoires) les plans rapprochés, les vues d'ensemble et les vues subjectives sont particulièrement appropriés. Les scènes d'action pure mériteraient d'être décortiquées. En tout cas nous sommes loin de la tendance "Gladiator", reprise dernièrement en date dans le dernier James Bond, de plans rapprochés incompréhensibles démontrant soi-disant une action effrénée (c'est surtout très bruyant).

Largo Winch est un film d'action comme il faudrait en faire plus souvent, d'ailleurs le deuxième opus est en route. En espérant qu'il soit à la même hauteur.

<<Premier <Précédent | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | Suivant> Dernier>>