Mickaël Arcos

mardi, novembre 25, 2008, 11:34 AM ( 28 lectures ) - Cinéma - Posté par Mickaël
Impossible ? Réaliser un court-métrage en 48h, avec trois contraintes ? Bien sûr que non ! Pour Paris 2008, c'est bientôt fini. Tous les films ont été réalisés, et projetés le Week-End dernier.



A la pioche, on a eu relativement de la chance. Pas pour nous la fiction historique, la Comédie musique ou le Western. Pour nous c'était "Le film de vacances" !

Mouais, ça vallait à peine le coup de se préparer, avec l'équipe d'Interlud' (www.interlud.fr). Mais en fait si. L'enjeu, en un week-end, c'est de tout faire : scénario, mise en scène, prise de son, montage, exportation... avec tous les imprévus qui vont avec. Et bien sûr caser les contraintes, communes à tous :
- La ligne de dialogue "C'est la crise"
- Le personnage Thérèse ou Thierry Beauthéac
- L'objet bonnet de bain.

Bref pas évident. Mais ce n'était pas sans préparation disais-je avec les quelques astuces suivantes :
- Préparer l'équipe en répartissant les rôles (et en s'y tenant !)
- Préparer le matériel qui sera éventuellement nécessaire : matériel technique, costumes, maquillage, accessoire, mais aussi voiture pour les déplacements, nourriture pour tout le monde...
- Repérer les lieux de tournage, et s'y tenir le plus possible
- Repérer quelques magasins environnants pour le matériel manquant (des chapeaux de Cow-Boys ou autre accessoires d'horreur dans votre boutique Halloween préférée).

Une fois réalisé, remise en main propre aux organisateur. Puis projeté et voté par le public. La projection est un must : notre film en plein écran, dans une vraie salle de cinéma avec presque un vrai public (en fait tous les participants des autres films, et encore). Pas de déception en ce qui me concerne, beaucoup des autres films sont très défaillants techniquement, en particulier pour le son. Le notre tient la route et respecte les contraintes. Surprise quand même (ou pas), même si le festival est ouvert à tous, la majorité des participant est (manifestement) amateur.

Bref, le film est ici :


Autres films par d'autres équipes (merci Raphaël) :
- genre : Film de femme
titre : Suzie s'envoie en l'air
Voir le film

- genre : horreur (si je ne me trompe pas)
titre : Les pompiers meurent toujours deux fois
Voir le film

- genre : Romance
titre : Entre 2 lignes
Voir le film

Les prix sont les suivants :
- Meilleur film : 800€ en numéraire et éligibilité au prix du Meilleur Film international 48 HFP lors de la grande finale. Diffusion sur TPS. Livre des éditions Dixit. Un exemplaire de la Gazette des scénaristes.
- Meilleur réalisateur : Diffusion sur TPS. Livre des éditions Dixit. Un exemplaire de la Gazette des scénaristes.
- Meilleur scénario : 1 an d’abonnement à la Gazette des Scénaristes. Diffusion sur TPS. Livre des éditions Dixit.
- Meilleur acteur et meilleur actrice : Chèque Cadeau d’une valeur de 300€ chacun pour des cours à The International Institute of Performing Arts. Livre des éditions dixit
- Prix du Meilleur Montage : Un software Media Composeur de Avid France.
- Prix techniques (montage, photo, son) : Livre des éditions Dixit. Un exemplaire de la Gazette des scénaristes.
- Prix du public : Livre des éditions Dixit. Un exemplaire de la Gazette des scénaristes.
- Meilleure musique originale : Livre des éditions Dixit. Un exemplaire de la Gazette des scénaristes.
- Prix de la meilleure utilisation des éléments imposés : Livre des éditions Dixit. Un exemplaire de la Gazette des scénaristes.

Plus d'informations sur : www.48hourfilm.com/paris/.


<<Premier <Précédent | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | Suivant> Dernier>>